Tag Archives: festival

« 12° Teatrale : une belle clôture » par Antoine BELLONI – Photos Prophotocorse Raphaël

 

 

 

 

 

La « critique » de CorsEvent par Antoine BELLONI

12° Teatrale : une belle clôture

 

Cette douzième édition des « Teatrale » s’est terminée… au sprint.

Trois spectacles pour cette dernière journée de samedi, en trois lieux différents et trois genres bien spécifiques.

Voilà déjà l’un des atouts de ce festival de théâtre qui n’est plus tout a fait insulaire puisque avec des compagnies qui prennent parfois leur source à Lyon, Marseille ou… Pantin. De la diversité proposée donc au spectateur. Mais aussi de l’excellent travail.

Tout d’abord, et sur la grande scène du théâtre, avec ses amateurs de Porto Vecchio Toinou Massiani nous « mitonne » un frais « Médecin malgré lui ». Un classique de Molière des années 1600 certes, mais entrecoupé de chanson très actuelles, avec force coups de bâtons, bien sûr, sur Sganarelle, mais pas que… Sganarelle, et quelques maniements de revolver assortis de menaces in lingua nustrale bien senties.

Même si le salut en instantanés photos cadrés dans le décor a été déjà utilisé le public acquiesce.

Dans la salle des Congrès cette fois Orlando poursuit sa saga des Bonaparte. Les « héritiers de l’Empire » sont en Italie pour ce 5° épisode et se déchirent, bien sûr.

Letizia ( toujours Marie Paule Franceschetti) tente de calmer le jeu mais la discorde fait rage entre Louis (Daniel Delorme), Louis Napoléon, qui deviendra Napoléon III et Hortense de Beauharnais, Jéremy Alberti et Lucile Delanne ayant « doublé » dans ce festival avec « Gigi » et le spectacle pour enfants « Catastro’fées ».

A noter qu’une fois encore chez Orlando décors et costumes accrochent l’œil.

Enfin sur le coup de 20 h 30 il faut vite se transporter à l’Alb’Oru où Alexandre Oppecini reçoit les spectateurs qui avaient apprécié son « T Rex » l’an dernier. Mais pas que…

Et ils ne seront pas déçus.

Nous avions dit que l’histoire de « Davia », cette jeune corse originaire de Balagne et razziée avec sa famille, méritait une pièce de théâtre. C’est fait et bien fait par Alexandre.

Il faut dire que partie récalcitrante et maladroitement ( mais dans l’exercice de la danse orientale seulement !) la pétillante Hélène Roisin finit par se hisser à la hauteur de son véritable professeur, puisqu’elle enseigne vraiment, la magnifique marocaine Btisam Zitoun.

Entrecoupé de berceuses corses confiées à la voix de Marie Ange Geronimi, qui n’est plus à vanter, ce spectacle à deux danseuses va crescendo. Le public est conquis. Mais il est debout pour le rappel constitué d’une chorégraphie sans aucune fausse note.

Durant de longues minutes l’élève a rattappé … la maîtresse.

Cette Sultane corse c’est la cerise sur le gâteau des 12° Teatrale.

Hélène et Btisam pourraient fort bien continuer à danser ailleurs qu’à Bastia.

A.B.

 

(Photos Prophotocorse)

Raphael Lepori prophotocorse@gmail.com

Page Facebook

FESTIVAL DE L’HUMOUR

FESTIVAL DE L’HUMOUR
Du 19 au 21 avril
Espace Culturel de Biguglia

L’Espace Culturel Charles Rocchi vous présente le 2ème Festival de l’humour du 19 au 21 Avril.

PASS SPECIAL Festival de L’Humour. Renseignements au 04 95 34 86 95

Adresse : Espace Culturel Charles Rocchi – 20620 Biguglia

Coordonnées GPS : 42.619889, 9.445044

Email : contact@espaceculturelbiguglia.com

Site internet : www.espaceculturelbiguglia.com

Page Facebook : 2EME FESTIVAL DE L’HUMOUR

Tél : +33 (0)4 95 34 86 95

 
 
 
 
 

FESTIVAL DE L’HUMOUR

FESTIVAL DE L’HUMOUR DU 19 AU 21 AVRIL

4 spectacles !

– Anne Roumanoff : »Aimez-vous les uns les autres ! »
**– Coco & Co (pass festival)
**- U Teatrinu avec les pièces « BAR  » et « Don Ghjuvanni » (pass festival)

Renseignements au 04 95 34 86 95
Billetterie : www.espaceculturelbiguglia.com

**PASS FESTIVAL :
3 SPECTACLES 36€ (BAR – DON GHJUVANNI – COCO&CO)

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Orlandescu, cume sempre La « critique » de CorsEvent, par Antoine Belloni

 

 

 

 

 

La « critique » de CorsEvent, par Antoine Belloni

Orlandescu, cume sempre

Au départ du spectacle de samedi soir nous pensions à un débat entre l’infertilité du vieux et riche patron et celle, oh combien fertile, de « Gigi l’amoroso», virvoltant au milieu des « travailleuses ».

Et à la fin nous pensons avoir compris qu’il s’est agi plutôt d’un « Ficca ficca », une allusion à peine voilée à Ghjanettu Nottini dit « U sampetracciu », puisque nous en avions parlé à propos de la génèse du théâtre corse lors d’une émission de la délicieuse Marie Bronzini à RCFM avec le président Berlinghi.

Ce qui voudrait dire, ou alors nous sommes dans l’ erreur, que dans ce « Gigi » d’Orlando Forioso, tout le monde trompe tout le monde.

Bref une prestation « Orlandesque », comme d’habitude, où il n’y a pas que « Gigi » (Jérémy Alberti) qui est … déjanté, croyez-moi.

Et le publlic l’a fait savoir car avec Orlando ses comédiens doivent être physiques…. aussi. Capables de courir le 100 mètres les « braghe » (un terme italien mais devenu français) descendus jusqu’aux chevilles pour les hommes, les fesses presqu’à l’air pour les femmes qui portent leur ventre arrondi comme un trophée, tous capables de donner des gifles, et d’en recevoir aussi, ou de faire l’amour (ou tout au moins essayer) debout !

Un régal.

Une petite restriction, pour être dans la vraie critique. Alors que nous étions aux anges avec la première chanson, lorsque les femmes sont aux champs, digne des « Mondine » de l’Italie du Nord mais surtout de « Riz Amer » le chef d’œuvre de Dino De Laurentiis avec la sculpturale Silvana Mangano, nous n’eûmes droit qu’à quelques chiches mesures des autres chants par la suite.

Après le spectacle Orlando s’en est expliqué : « C’est pour maintenir le rythme ! »

Car chez Orlando le ryhtme c’est la « benzina » de son théâtre.

Des amateurs çà ? On en douterait !

Ami lecteur (au singulier car il y en aura au moins un) de cette critique, si tu ne retenais qu’une seule chose de ce qui précède saches que « après un spectacle tous les avis sont respectables, y compris le mien ! »

Bonne suite de festival car « l’affare un’hé ancu finitu ».

A.B.

 

(Photo Prophotocorse) 

Raphael Lepori prophotocorse@gmail.com

Page Facebook

Toutes les photos ici : https://www.jingoo.com/client/key/288023/0ff0498f/

Dernier Cri : Antoine Belloni et François Berlinghi  : écoutez sur RCFM

Page Facebook : https://www.facebook.com/U-Svegliu-Calvese-au-fil-des-jours-610349779023053/

12° « Teatrale » : le rideau s’ouvre ce soir à l’Alb’Oru ! Par Antoine Belloni

 

 

 

 

 

12° « Teatrale » : le rideau s’ouvre ce soir à l’Alb’Oru !

Fini le stress pour les organisateurs des 12° « Teatrale » ?. Celui des multiples réunions de préparation, des contacts avec les collectivités et les soutiens privés mais aussi et surtout les compagnies candidates à ce spectacle d’une semaine durant ?

Celui de la décoration du péristyle du théâtre, des contacts avec les médias ?

Sans doute mais pas certain.

En tout cas un autre stress se met en place : celui de la rencontre des comédiens avec le public bastiais.

Car ce soir le rideau rouge s’ouvre.

Au fait est-il rouge le rideau de l’Alb’Oru ?

Car c’est ce lieu qui a été choisi pour l’ouverture des 12° « Teatrale ». Par la Municipalité de Bastia puisque c’est elle qui a acheté et programmé le spectacle d’ouverture.

Une excellente habitude prise par la direction des affaires culturelles de la ville et celle du théâtre Municipal pour soutenir cette manifestation unique en son genre. Et qui nous a déjà valu quelques belles introductions.

Un lieu dont on ne dira jamais assez qu’il est la parfaite complémentarité tant dans « l’outillage culturel » de la ville que dans sa situation vers les quartiers Sud.

Quant au spectacle c’est celui des Ajacciens (oui Ajaccio, de l’autre côté du col de Vizzavona!) de la compagnie « Hélios Perdita » qui fera l’ouverture.

Des partenaires de Théo Kailer qui nous avaient servi une « Brève (mais belle) histoire abracadabrantesque du théâtre » l’an dernier.

Résumer cinq siècles de théâtre en une heure et demie, il fallait le faire. Séduire les festivaliers, Frédérique, la programmatrice municipale mais aussi les organisateurs avec un seul mot « THEATRE » mais un kaléidoscope allant de Dyonisos à la Commedia dell’Arte, en passant par Racine, Molière, Shakespeare, Cervantès ou Brecht, il fallait le réussir.

Lors de la conférence de presse de jeudi dernier Théo Kailer, qui avait fait le déplacement, avait dit deux choses. Au moins.

Dans « l’affaire Kohlhaas » si la justice du pays n’est pas satisfaisante Michel Kohlhaas la fera lui-même ! »

Et enfin que « le spectacle sera interactif » donc avec la participation du public. Invité à quitter son fauteuil.

Curieux et intéressant, n’est ce pas ?

A.B.

 

Le programme de samedi 4 mars :

« Gigi l’amoroso » par « A truppa di u sveglieu calvese »

18 h 30 théâtre Municipal (grande salle)

« La sortie au théâtre » par la Compagnie « La cible »

20 h 30 Centre culturel Alb’Oru.

Les Nuits de la Guitare de Patrimonio

Les Nuits de la Guitare de Patrimonio « Haute-Corse »

Du 18 au 25 juillet 2017

BILLETTERIE

Pourquoi Patrimonio, village corse de 600 habitants, est-il actuellement considéré, par bon nombre de spécialistes, comme « le carrefour européen de la guitare »

Les origines remontent à près d’un demi-siècle.

Tout a commencé avec les frères Gilbert et René Dominici, guitaristes amateurs dont la notoriété dépassait largement les limites de la commune.

Ils avaient un vaste répertoire qu’ ils jouaient avec une finesse et une technique surprenantes pour des  « musiciens de village », autodidactes et ignorant tout du solfège.

Leur passion pour cet instrument fit rapidement des émules et Patrimonio devint une véritable pépinière de guitaristes.

Il n’était pas rare d’assister, au café du village, à de véritables concerts réunissant une dizaine d’amateurs de tous âges auxquels se joignaient des musiciens venus en vacances. Ces musiciens de passage, dont certains sont maintenant des professionnels, n’ont jamais oublié l’atmosphère chaleureuse et amicale de ces « nuits de la guitare » improvisées.

Citons Claude Ciari (maintenant citoyen japonais et guitariste de renom), qui a déclaré à la télévision de son pays que sa rencontre (1965) avec les guitaristes de Patrimonio lui avait redonné la joie de jouer alors qu’il était sur le point d’abandonner sa carrière.

(Cette déclaration a incité la NHK à envoyer à Patrimonio une équipe qui a réalisé un film de 45 minutes dans lequel Claude Ciari,

André et Jean-Bernard Gilormini se sont retrouvés, avec l’émotion que l’on devine). En fait, ces rencontres conviviales et ouvertes étaient, à une échelle modeste, la préfiguration du festival actuel.

LA NAISSANCE DU FESTIVAL :


Le festival est né en 1990 de l’initiative commune de Guy Maestracci, guitariste amateur fraîchement élu maire de Patrimonio,

et de Jean-Bernard Gilormini, autre passionné de guitare contaminé sans aucun doute par son cousin André.

Ce noyau de départ fut très vite rejoint par de nombreux bénévoles offrant chacun de mettre ses compétences au service d’un pari ambitieux dès le départ, à savoir attirer à Patrimonio les plus grands guitaristes de la planète dans tous les genres musicaux.

Ce, pour le plus grand bonheur des organisateurs ravis d’approcher enfin leurs idoles et de tous les passionnés de musique, et de guitare en particulier, très nombreux en Corse.

La première édition (sur trois soirées) proposait, au côtés des meilleurs guitaristes insulaires, des têtes d’affiche tels Babik Reinhardt, Roland Dyens, Raphaël Faÿs. L’année suivante, Marcel Dadi, Larry Coryel et Bireli Lagrene, entre autres, enchantèrent le public de Patrimonio. Tous ces musiciens de renommée internationale, séduits par la beauté du site (que certains qualifiaient déjà de « magique »), par la chaleur du public et par la convivialité et la qualité de l’équipe organisatrice, allaient devenir les meilleurs ambassadeurs de ce festival naissant.

Le théâtre de verdure de Patrimonio accueillit, au fil des ans, Al Di Meola, John McLaughlin, Mike Stern, John Scofield, Jim Hall, Christian Escoudé, Vicente Amigo, Tomatito, Gilberto Gil, les frères Assad, etc… Bref, le rêve était devenu réalité.


ET MAINTENANT ?

Le festival a grandi, passant de 3 à 8 soirées. La fréquentation ne cesse d’augmenter d’année en année et de nombreux estivants, conquis par la qualité des programmes et l’atmosphère très particulière du théâtre de verdure, planifient leur séjour en fonction de nos dates.

La municipalité a réaménagé le site, ce qui a permis d’y installer confortablement plusieurs centaines de fauteuils supplémentaires.

Pourtant, malgré l’ampleur prise par le festival, l’esprit n’a pas changé : simplicité, convivialité. Les musiciens, très sensibles à l’accueil chaleureux de l’équipe organisatrice deviennent généralement des amis que nous sommes heureux d’accueillir et tristes de voir repartir.

« Le seul moment où je ne suis pas heureux à Patrimonio c’est quand il faut repartir » disait Marcel Dadi*. Ces musiciens ne se contentent pas, ici, d’honorer leur contrat mais donnent le meilleur d’eux-mêmes. Le public le sent et il s’établit une communion qui les pousse à se dépasser et que certains appellent « la magie de Patrimonio ». Le public n’est pas un client, c’est notre premier partenaire. C’est lui qui a cru en nous dès le début.

C’est son festival et nous voulons qu’il en soit fier et que tous les amoureux de la guitare se sentent chez eux à Patrimonio.

*Ce grand guitariste est mort tragiquement dans l’accident du Boeing TWA en juillet 1996. En 1997, une nuit « Hommage à Marcel Dadi » a été organisée. Ses amis français et américains y ont évoqué son souvenir et joué ses morceaux favoris.

COORDONNÉES
Appeler 04 95 37 12 15
 
@LesNuitsDeLaGuitareDePatrimonio
En savoir plus
À propos
Le Festival des Nuits de la Guitare de Patrimonio (Haute-Corse) a lieu en juillet, pendant une semaine. Il accueille chaque année les meilleurs guitaristes, tous styles confondus.
Trust sera en concert à Patrimonio le 24 juillet 2017
 
Pour les billets, c’est ici :
 
Renaud Phénix Tour sera à Patrimonio le 25 juillet 2017.
 
Unique concert de Renaud en Corse cet été.
Billets et pass promo 8 soirées en vente sur le site officiel du festival.
 
PROGRAMME : 
 
 JEUDI 20 JUILLET : NUIT DES TZIGANES 

1° Partie : Romane & Guitar Family   partie : Rosenberg Trio

VENDREDI 21 JUILLET : Joanne Shaw Taylor & Rival Sons aux Nuits de la Guitare

 

SAMEDI 22 JUILLET : Laurence Jones & Keziah Jones aux Nuits de la Guitare

DIMANCHE 23 JUILLET : NUIT DU BRÉSIL aux Nuits de la Guitare

1ère partie : Yamandu Costa    partie : Ed Motta

LUNDI 24 JUILLET : The NoFace & TRUST aux Nuits de la Guitare

MARDI 25 JUILLET : Antoine Boyer – Sébastien Giniaux & RENAUD aux Nuits de la Guitare

FESTIVAL  » IL ÉTAIT UNE VOIX EN CORSE »

FESTIVAL " IL ÉTAIT UNE VOIX EN CORSE"

FESTIVAL  » IL ÉTAIT UNE VOIX EN CORSE » 

Du 3 au 5 mars 2017
U Palatinu
Quartier Stiletto
20090 AJACCIO
Places assises et numérotées.

La deuxième édition du Festival « Il était une VOIX en Corse» se déroulera du 03 au 05 Mars 2017 au Palatinu.

Le Festival « Il était une VOIX en Corse», est un événement culturel et musical unique sur l’île, qui a vocation à déceler les talents de demain mais également à créer pour le public comme pour les artistes de vrais moments d’émotions et de partage sur le thème du chant et de la musique.

Durant trois jours, le festival propose à un large public, plusieurs séquences :

– Un Concours de chant inédit en Corse le 03 mars 2017

– Deux soirées de concert les 03 et 04 mars 2017

– Des Master Class les 04 et 05 mars 2017 en journée (Coaching vocal, chant Corse, Chorale, expression scénique, …)

Le Concours de chant

Le concours de chant mise sur les artistes insulaires de tous âges qu’il met en lumière sur la scène du Palatinu.

La présélection des candidats se fait dans un premier temps, sur vidéos ou maquettes audio par une commission d’écoute.

Les artistes ainsi sélectionnés seront, dans un second temps, convoqués au Palatinu pour être auditionnés par un jury de professionnels le Vendredi 03 Mars 2017 au Palatinu.

Les artistes peuvent concourir dans quatre catégories :
• Interprètes enfants/Ado (de 7 à moins de 16 ans)
• Interprètes adultes (à partir de 16 ans)
• Auteurs compositeurs (à partir de 16 ans)
• Chant polyphoniques Corse et toute Langues (à partir de 16 ans)
Il est possible de concourir dans plusieurs catégorie.
N’hésitez pas, inscrivez vous ! http://www.iletaitunevoixencorse.fr/3-inscriptions.html

Découvrez le teaser de l’événement :

Festival " Il était une voix en Corse" - Jour 1

FESTIVAL  » IL ÉTAIT UNE VOIX EN CORSE » – SLIMANE

Samedi 4 Mars 2017
U Palatinu
Quartier Stiletto
20090 AJACCIO
Places assises et numérotées.


 
Pour sa 2° édition, le Festival  » Il était une voix en Corse » est heureux de programmer en exclusivité, le concert de Slimane au Palatinu, le 4 Mars à 19h30. Les gagnants du concours de chant assureront sa première partie, et d’autres surprises vous attendent !
 
 » Si demain tout s’arrêtait, je continuerais à chanter !” C’est ainsi que Slimane, le grand vainqueur de The Voice, évoque sa passion de la musique et des mots.
Un rêve de gamin qu’il a initié à l’âge de 12 ans, et qui ne l’a jamais quitté.
De ses nombreux concerts dans les bars de Paname à la finale de The Voice, il est resté un amoureux de la langue française, des mots bien dits, des mots qui chantent.
“On arrive Tour” est une synthèse de son parcours de vie, de ses multiples influences.
C’est avec son cœur que Slimane fait ses bagages et vous invite à revisiter son parcours sur scène.”

– Lien fb artiste : www.facebook.com/slimaneoff

– Lien twitter artiste : twitter.com/Slimaneoff

Paname : 

 


 
Festival " Il était une voix en Corse" - SLIMANE

Le 4 mars : Master Class Festival 

Le 4 mars : Slimane en concert 

PROGRAMMATION

Billetterie sur corsebillet.co 1h avant les concerts.

Vendredi 03 Mars 2017 –  Site du Palatinu

10h00 – 18h00 Déroulement du concours et Auditions des candidats par un Jury de professionnels

Les auditions sont ouvertes au public

19H30                   Désignation des 15 finalistes

19h45                    Intermed danse (Monique Mufraggi)

20h00                   Finale (15 candidats)                    

21h00                    Concert Groupe ARAPA, Diana Saliceti, suivie de Jean-Charles Papi

22h30                   Désignation des gagnants du concours et remise des prix

Samedi 04 Mars 2017 –  Site du Palatinu

En journée : Master Class (Chant, expression scénique, coaching vocal)

Les Master Class sont ouvertes aux amateurs et dirigées par des Coach vocaux professionnels et certains membres du jury (Bruno Berberes, Jasmine Roy , Marlène Schaff et Sarah Sanders)

19h30                    Les 4 Gagnants du concours en 1ère partie

20h15                    Concert des invités insulaires

20h30                   Concert SLIMANE

Dimanche 05 Mars 2017

En journée : Master Class (Chant, expression scénique, coaching vocal,…)

Les Master Class sont ouvertes aux amateurs et dirigées par des Coach vocaux professionnels et certains membres du jury (Bruno Berberes, Jasmine Roy , Marlène Schaff et Sarah Sanders), voir sur la page stages.

Les artistes

Jean-Charles Papi

Né à Bastia mais originaire de Portivechju, Jean-Charles Papi est actuellement professeur de lettres modernes au collège de La cité du sel. Habilité en langue corse, il est responsable des classes bilingues.
Passionné par la musique et le chant, Il a fait ses armes sur scène avec de nombreux autres artistes et groupes.
Jean Charles débute avec les Surghjenti en 1985 avec lesquels il enregistre l\’album \ »Grana di vita\ ».
Puis il est membre de Canta u Populu Corsu avec qui il enregistre 4 albums et chante sur les plus grandes scènes de Corse, du continent et de l’étranger.
Membre de l\’associu Arapà de 2006 à 2015, il enregistre trois albums puis chante sur de nombreuses scènes et notamment dans la mythique salle de l\’Olympia.

Il collabore avec Patrick FIORI et Patrick BRUEL en tant que coach linguistique et vocal pour l’album «  Corsu Mezu Mezu » qui s\’est classé longtemps numéro un des ventes en France et est triple disque de platine.

Son nouveau spectacle s\’intitule Essenziali (essentiel) tiré du titre éponyme de son nouvel album sorti dans les bacs début juillet 2016.

Ce texte qui inspire le spectacle est une libre interprétation du Petit Prince de St Exupéry. Il donne sa direction à l\’album et au spectacle qui en découlent effeuillant des thèmes chers à l\’artiste comme l\’être, l\’Amour, le partage, le dépassement de soi-même, l\’ouverture au monde et une passion réaffirmée pour l\’île chère à son coeur: la Corse.

Les mélodies et arrangements qui servent ces textes restent fidèles aux couleurs musicales de l\’artiste qui privilégie le rythme, la joie et un parti-pris festif. Des balades viennent néanmoins frapper aux portes des cœurs et faire appel aux émotions des spectateurs qui peuvent vibrer à l\’unisson de ces poésies musicales.

Partage, joie et sensibilité sont donc les leitmotiv du chanteur dont l\’énergie et la générosité vous transporteront sur les chemins éternels et renouvelés de l\’île de beauté.

Une invitation au voyage…

Ecole de Danse Monique Mufraggi

Basée à Ajaccio, l’école de Danse Monique Mufraggi et enfants et adultes du lundi au samedi. Apprendre et se former à la danse en Corse dans une école reconnue avec l’enseignement d’un professeur expérimenté. Il est également possible de participer à des cours de gym bien-être, essentiels à la santé de votre corps.
Modern’Jazz – Classique – Claquettes – Flamenco
GymCardio & GymBien-Être
Junior, Ado, Adulte, Enfant dès 3/4 ans
Tél. : 06 14 17 41 78
Site web : www.ecole-du-spectacle.com

Slimane

 » Si demain tout s’arrêtait, je continuerais à chanter !” C’est ainsi que Slimane, le grand vainqueur de The Voice, évoque sa passion de la musique et des mots.

Un rêve de gamin qu’il a initié à l’âge de 12 ans, et qui ne l’a jamais quitté.

De ses nombreux concerts dans les bars de Paname à la finale de The Voice, il est resté un amoureux de la langue française, des mots bien dits, des mots qui chantent.

“On arrive Tour” est une synthèse de son parcours de vie, de ses multiples influences.

C’est avec son cœur que Slimane fait ses bagages et vous invite à revisiter son parcours sur scène.”

 

– Lien fb artiste : www.facebook.com/slimaneoff

– Lien twitter artiste : twitter.com/Slimaneoff

– vidéos : Paname : www.youtube.com/watch?v=Xs90a3K9aIU

Adieu : www.youtube.com/watch?v=fBZ0SAs8m_Q

Groupe ARAPA

ARAPA C’est la rencontre de voix et d’identités complémentaires qui se nourrissent de leurs différences par le biais d’échanges créatifs incessants. De par les éléments qui le composent, l’univers du groupe est représentatif de toutes les couleurs de l’histoire musicale de la Corse de ces 30 dernières années. Les artistes proposent au public un parcours entre sensibilité, imaginaire, mémoire et engagement collectif.

Arapà est désormais composé de Jacques Culioli (chant) et Don-Mathieu Santini. (chant/guitare) Pour les concerts, le groupe propose

• Une formule acoustique avec une troisième voix Marc Pittoru (chant/guitare) et Émilie Cahuzac (violon).

• Une formule scénique avec Sébastien Tramoni (chant), Jo Franchi (guitare), Émilie Cahuzac (violon) et Grégory Gambarelli (piano).

Diana Saliceti

Depuis son île, Diana Saliceti désire prendre racine sur la terre de ses anciens tout en bâtissant des ponts la menant sur les pourtours de la Méditerranée.
C’est ainsi que l’on retrouve dans sa voix, des airs de tarentelles italiennes, de fado portugais ou encore d’incantations africaines. C’est pourtant dans le chant corse traditionnel et notamment polyphonique que Diana a puisé son amour de la musique.

Natale Luciani, Jean-Pierre Godinat de Cinqui Sò ou encore Jacques Culioli ont été pour elles des maîtres de chant. Un lien privilégié avec une terre et une langue sans cesse renouvelé au fil des rencontres et, notamment avec ses musiciens tous issus d’univers différents, du classique au rock en passant par le folk.
C’est avec eux, que l’insulaire a enregistré à l\’automne son premier album en autoproduction dans sa maison familiale de Salgetu au cœur du Rustinu.

Un opus dont la sortie a eu lieu le 8 décembre 2015.
Le répertoire, en grande partie écrit et composé par la chanteuse, met en musique les jours passés et leur lumière, les peines inconsolées et les joies enfantines.
Comme un fil d’Ariane qui mène l\’auditeur, de l’aube de la vie jusqu’à ses zéniths.
De la lumière aveuglante du soleil corse à ses clairs obscurs les plus contrastés.

Battista Aquaviva

Chanteuse corse, Battista Acquaviva, la femme oiseau, a fait sensation lors de son 1er passage aux auditions à l’aveugle dans The Voice, les 4 coachs se retournant instantanément, puis fait son chemin dans cette 4ème édition.

Sa voix de colorature dont la tessiture couvre trois octaves et demi lui permet de se frotter à de nombreux répertoires, comme celui qu’elle a choisi de revisiter pour cet enregistrement. A son image, atypique et envoûtant, ce premier album chez Decca Records / Universal Music, « Les chants de libertés », mêle sacré et profane, chansons d’amour et couplets révolutionnaires. Des complaintes et révoltes qu’elle interprète en 9 langues différentes(italien, corse, bulgare, français, anglais, basque, espagnol, grec, et arménien).

“J’ai voulu montrer une filiation, tisser un lien entre ces douleurs universelles. En Corse, on ne chante pas pour faire beau mais pour un idéal qui nous inspire.”

– Battista

Corsica Breaking Cup Summer 2017

Corsica Breaking Cup Summer 2017

BATTLE CORSICA BREAKING CUP SUMMER

Festival breakdance du 23 juin au 25 Juin 2017 Organisé par Corsica Breaking Crew

ENTRÉE GRATUITE

L’événement de l’été à ne pas manquer en Corse.

Sur l’île de beauté en Corse
Camping Perla Di Mare à Ghisonaccia, dans un cadre à couper le souffle !

Pour réserver vos bungalows,

ATTENTION pour vos réservations faites le, le plutôt possible cela sera moins cher avant qu’il n’y ait plus de place disponible.


Dirigez-vous directement sur le site du Camping :
http://www.perla-di-mare.fr/residence-vacances-corse/

Dj n°1 -> Karim Djkeysong Bouslahi
Dj n°2 -> Djvientiane Floorkillaz

Speaker n°1 -> Youval Ifergane
Speaker n°2 -> Youkan Jasim

Juges -> Bouba Colorz / Marcio De Barros / Zenasni Mohand

| OPEN QUALIF |
NO GUEST NO STAR ALL DANCERS

Catégorie Battles :
– 2vs2 Bboys / Price Money à venir
– 2vs2 Bgirls / Price Money à venir
– 3vs3 Kidz / Lots
– Seven to smoke PowerMove / Invitation défrayée pour la Seconde édition CORSICA BREAKING CUP + Lots

– PROGRAMMATION FESTIVAL –

SAMEDI :

10h – 12h -> WORKSHOP avec Bouba Colorz : 25€
14h – 16h -> WORKSHOP avec Marcio De Barros : 25€

16h30 – 17h30 -> QUALIF BATTLE KIDZ
17h30 – 19h -> QUALIF BGIRLS
19h – 20h30 -> QUALIF SEVEN TO SMOCKE POWERMOOVE
20h30 – 22h -> QUALIF BBOYS

SOIREE CHILL -> POOL PARTY / BARBECUE / CYPHER
– Accés  » POOL PARTY  » gratuit pour les qualifiés
– 5€ accés Public pour  » POOL PARTY  »

DIMANCHE :

10h – 12h -> WORKSHOP avec Zenasni Mohand : 25€

17h – 18h30 -> BATTLE KIDZ 3VS3
( Huitième / Quart / Demi Final )

18h30 – 20h -> BATTLE BGIRL 2VS2
( Huitième / Quart / Demi Final )

20h – 21h30 -> BATTLE SEVEN TO SMOCKE POWERMOOVE

21h30 – 22h -> BATTLE BBOYS 2VS2
( Huitième / Quart / Demi Final )

22h -> FINAL
– KIDZ
– BGIRLS
– BBOY

SOIREE IN CLUBBING

-> Inscription QUALIF directement sur la page de l’evenement ou directement au 06.20.37.44.26

LINE UP BBOYS 2VS2 :

LINE UP BGIRLS 2VS2 :

LINE UP KIDZ 3VS3 :

LINE UP SEVEN TO SMOCKE :

PEACE

Page Facebook événement

Perla Di Mare 
Adresse : Route de la Mer, 20240 Ghisonaccia
Téléphone : 04 95 56 53 10

Mini festival « Humour » au Carré Noir

Mini festival "Humour" au Carré Noir

Mini festival « Humour » au Carré Noir

Santa Giulia, 20137 Porto-Vecchio

Possibilité de restauration sur place
Réservations spectacle ou restaurant: 06 09 31 31 91

Page Facebook Le Carré Noir

À propos

Bar Restaurant Le Carré Noir
Ouvert Tout les jours
Piscine 200 m² réservée à la clientèle
De 10h00 à 2h00
Animations le mardi vendredi et Samedi soir

 
Directeur général
LEANDRI DELLY
 
Tenue vestimentaire
Décontracté
 
Équipe culinaire
PIZZAS GRILLADES
CUISINE TRADITIONELLE
 

Hotel **** Le Carré Noir
Adresse : Lieu-dit Bella Vista 20137 Porto Vecchio 
Tel: +33 4 95 70 18 66

Festival du rire du Carré noir
Les humoristes du continent et de la Corse seront au Rendez vous

Clément k

Clément est impertinent, fan de racisme et de maladies incurables, fervent défenseur de la ruralité et du colonialisme, Clément aime les stéréotypes, les jugement hâtif et la haine gratuite. « Je serais immonde et vous rirez.

Audrey Baldassare :

Après avoir passé plusieurs années à jouer ses sketchs seule dans la forêt, pendue dans un baudrier, sous le regard hagard de quelques écureuils et d’un directeur de parc accrobranche désespéré, Audrey se demande soudain si le public peut, lui aussi, être réceptif à sa folie. Elle décide donc de se mettre à écrire « pour de vrai » et pond, après une période de gestation de 7 mois (semblable à celle d’un écureuil), son 1er one woman show DixVersions avec lequel elle arpente les scènes de la région depuis Juin 2016.

Jérémy bélier :

Quand il n’y a plus d’espoir…
Quand la fin du monde est proche…
Quand il ne reste plus de Nutella pour les tartines…
Qui appelle-t-on à la rescousse ?!

CAPTAIN PLANET !!!

Mais s’il n’est pas dispo et que c’est vraiment le bordel, on peut toujours compter sur Jérémy Bélier.
Il ne sauvera personne et surtout pas les petits chats.
Mais pour vous faire patienter, il vous racontera des histoires d’un surréalisme noir caustiquement inspirées par sa boulimie littéraire et son ardente cinéphilie.